Carences nutritionnelles des végétaliens vs omnivores

Danik Legault Naturopathe Carences Nutritionnelles Des Végétaliens Vs Omnivores

Voir l’étude récente d’août 2020 en Allemagne: https://www.aerzteblatt.de/int/archive/article/215079

Petite recherche, mais très intéressante ou l’équipe de l’étude ont mesurer les niveaux de certains nutriments chez 36 végétaliens et 36 omnivores afin de comparer les résultats.

Les végétaliens avaient des niveaux plus élevés comparativement au groupe omnivore de ces nutriments :
• Vitamine B9
• Vitamine K1
• Fibre

Les végétaliens avaient des niveaux plus bas comparativement au groupe omnivore de ces nutriments :
• Vitamine B2
• Vitamine B3
• Vitamine E
• Vitamine A
• Sélénium
• Zinc
• Iode
• Calcium

Il est aussi important de noter que presque 100 % des végétaliens et le tiers des omnivores ont déclaré avoir consommé des suppléments dans les 4 semaines avant l’étude. 92 % des végétaliens se supplémentent en B12 et l’équipe de recherche mentionne que c’est probablement la raison qu’il n’y a pas de différence significative dans les niveaux de B12 entre les 2 groupes.

Je remarque beaucoup de carences en vitamine B2 lors des analyses d’acides organiques et l’étude mentionne que c’était le cas de 36 % des végétaliens et 14 % des omnivores. C’est intéressant puisque ce n’est pas un nutriment que l’on entend beaucoup parler comme possible carence chez les végétaliens. La B2 dans les plantes serait potentiellement moins bien absorber selon l’étude.

Sans surprise ceux qui supplémente en vitamine D avaient des niveaux de 25-OH-D supérieur aux autres.

L’iode est souvent mentionné par contre. C’était considéré en carence pour 25 % des végétaliens et 8 % des omnivores.

Autre nutriment intéressant ou les résultats m’ont surpris un peu est les niveaux de fer. Carence chez 11 % des végétaliens et 8 % des omnivores. On peut surement en déduire que ce sont les pertes sanguines dues aux menstruations plus que l’alimentation qui créer un état anémique que l’on remarquer principalement chez les femmes en âge d’avoir des menstruations.

Contrairement à une étude précédente ou environ 50 % des végétaliens étaient en carences de zinc, cette-ci a trouvé seulement 6 % de carences. Intéressant.

Comme j’ai toujours dit, une alimentation végétalienne peut tout à fait être appropriée, mais une attention plus particulière doit être portée à certains nutriments et la supplémentation devient un outil intéressant, voire essentiel. De l’autre côté, plusieurs études démontrent des flores intestinales mieux équilibrées et mieux diversifiées chez ceux qui mangent plus de plantes et moins de produits animaux. Plusieurs personnes qui choisissent de consommer des produits animaux ne consomment souvent pas suffisamment de plantes.

L’alimentation parfaite pour tous et pour le restant de notre vie n’existe pas! Ne nous attachons pas émotionnellement à notre type d’alimentation. L’alimentation doit être la santé, la diversité, la couleur et non devenir religieux ou dogmatique.

#onnepeutpasnégocieraveclanature

#naturopathie #santé #médecinefonctionnelle #médecineintégrative #alimentation #alimentationsaine #habitudesdevie #vivrenaturellement #bio #nutrition #pertedepoids #nutritionsportive #bienêtre #bienmanger

VOUS AIMEREZ PEUT-ÊTRE AUSSI...
Shopping Basket