Tylenol! Est-ce sans danger?

L’acétaminophène mieux connu sous le nom de Tylenol est inoffensif n’est-ce pas? C’est ce que nous avons tendance à penser lorsque c’est aussi communément consommer et en vente libre. La réalité est tout autrement. Examinons de plus près.

Premièrement un document jamais rendu publique avant 2015 provenant directement de chez Johnson et Johnson nous apprenait qu’au Canada, l’acétaminophène a causé une moyenne de 68 décès par année entre 2000 et 2011. C’est plus qu’un décès par semaine. Il est présent dans 480 produits en vente au Canada dont Tylenol, NyQuil, NeoCitran, Midol, Robitussin, etc. C’est facile d’en prendre trop.

Le Tylenol causes d’importantes carences en glutathion. Le glutathion est notre antioxydant no.1. Contrairement à d’autres antioxydants, nous n’avons pas besoin de le consommer, nous le produisons. Le corps est intelligent et ne peut se permettre que vous n’en consommiez pas. Le glutathion est notre protecteur, un peu comme un garde du corps personnel près à prendre une balle pour vous. Le fait de penser que c’est ok de prendre un produit qui enlève notre glutathion est simplement ridicule.

Certaines études montrent une corrélation directe entre un manque de glutathion et les maladies auto-immunes. Nous avons besoin d’une bonne réponse immunitaire appropriée lorsque c’est le temps pour faire face à certaines toxines environnementale, aux virus, aux bactéries, aux parasites, aux vaccins et même aux cellules cancéreuses.

Si vous décidez de faire vacciner vos enfants, il peut être sage d’éviter le Tylenol avant et après l’administration des vaccins afin d’éviter les chances de blessures par vaccins. Si vous prenez du Tylenol de façon chronique, vos chances de cancers augmentent assurément.

Le glutathion est une des voies importantes de biotransformation hépatique (détoxification) qui aide notre foie à transformer et nous débarrasser des déchets internes et des toxines externes. C’est pourquoi un manque de glutathion est souvent impliqué dans l’insuffisance hépatique. Le Tylenol est terriblement toxique pour notre foie. Une seule dose anéantie une bonne partie de notre glutathion, c’est très puissant.

Plusieurs personnes utilisent le Tylenol pour faire diminuer la fièvre lorsqu’elle se présente pour eux ou pour leurs enfants. Comme si c’était une bonne idée de diminuer la fièvre? C’est un processus naturel de défense du corps contre un envahisseur. Baisser la garde est la dernière chose qu’on veut. Le corps ne fait d’erreur, s’il décide de passer à la guerre pour se défendre, c’est qu’il a une bonne raison. On doit le laisser mener sa guerre. Simplement vérifier la température régulièrement, ce n’est pas dangereux avant qu’elle rejoigne 42 celsius ou environ 108 fahrenheit. C’est très rare.

Évitez le Tylenol le plus possible, la fièvre est votre ami. Si vous décidez d’en prendre ne dépassez pas 6 par jour. Jamais aux enfants avant et surtout dans les mois suivants des vaccins. Lorsque c’est le cas, pas plus de 80mg/kg de poids corporels par jour.

Références :

http://www.nature.com/tp/journal/v2/n7/abs/tp201261a.html

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15878691

http://www.seattlechildrens.org/medical-conditions/symptom-index/fever-myths-versus-facts/

https://www.thestar.com/life/health_wellness/2015/09/17/up-to-68-canadians-on-average-die-from-acetaminophen-annually.html

Leave a reply