Les dangers des champs électromagnétiques!

Les champs électromagnétiques (CEM). On parle ici des ondes émis par nos téléphones, les ondes des tours cellulaires, le WiFi, l’électricité, etc.

 

Les CEM sont un stresseur réel pour plusieurs personnes. Lorsque j’ai fait analyser ma demeure par un expert, il me mentionnait que le nombre de gens qui ont une hypersensibilité sont sans surprise de plus en plus nombreux. Certains ont même des reconnaissances médicales maintenant, chose qu’on ne voyait pas autrefois. L’organisation mondiale de la santé le reconnais comme un facteur important pouvant affecter gravement les gens.

 

Les CEM ont été relié à toute sortes de conditions comme les maux de tête, l’insomnie, l’infertilité, la dépression, l’autisme, la fatigue chronique ainsi que les cancers. Les CEM vont venir s’additionner aux autres stresseurs afin de créer ce qu’on appelle notre charge allostatique. C’est la quantité de stress que notre corps peut absorber. Lorsque ça dépasse notre capacité, les dysfonctions apparaissent. Pour ceux que ça intéresse, voir mon vidéo sur la charge allostatique. C’est le vidéo de 11 :08 dans la section vidéos de ma page.

 

Les CEM semblent avoir un impact sur nos cellules et diminue l’efficacité de notre système immunitaire et rendent la vie plus difficile à ceux au prise avec certaines infections pathogéniques dans les intestins ou même certains virus comme Epstein Barr et ceux impliqué dans la maladie de Lyme.

 

Dr Klinghardt mentionne qu’une exposition intense de radiation provenant d’un cellulaire pendant seulement 7 minutes serait suffisent dans certains cas pour activer le virus Epstein Barr qui était en dormance. Ce virus est celui de la mononucléose et est souvent impliqué comme source des conditions auto-immunes.

 

Les CEM pourrait causer une réduction des globules rouges. Le fer doit s’attacher aux globules rouges pour circuler dans notre corps et si le fer n’est pas accompagné d’un globule rouge, il peut devenir une source de nourriture pour certaines infections et éventuellement causer de l’anémie. C,est ce qui se produit chez beaucoup de gens ayant la maladie de Lyme.

 

Les CEM peuvent affecter notre ADN, créer un relâchement des hormones de stress, ralentis les voies de détoxification et rends la barrière hémato-encéphalique plus perméable. Ils peuvent s’accumuler au même titre que les toxines.

 

Pour réduire notre exposition, voici quelques conseils :

 

  • Ne dormez pas avec votre téléphone
  • Mettez votre téléphone en mode avion s’il vous sert de réveil matin
  • Limitez l’utilisation pour les enfants. Leurs cerveaux est plus fragile au CEM
  • Essayer le moins possible d’avoir des appareils sans fil.
  • Ayez un internet par cable et non un WiFi. Si vous avez un WiFi, installer une minuterie pour qu’il se ferme automatiquement la nuit
  • Le moins possible avoir votre téléphone dans vos poches. Les CEM réduisent le nombre et la vitalité des spermatozoïdes chez les hommes qui ont toujours leur téléphone dans leur poche
  • Avoir des écouteurs avec un fil pour vos appels téléphonique au lieu d’un blue tooth ou d’avoir le téléphone sur votre oreille.

 

Voir le TEDx Talk de Jeromy Johnson, ingénieur de Silicon-Valley sur le sujet https://www.youtube.com/watch?v=F0NEaPTu9oI

 

Personnellement, je ne ressens pas d’effets négatifs et je pense que c’est le cas pour la majorité des gens mais cela ne veut pas dire que nous ne sommes pas affectés. Ceci dit, certains le sont de façon plus importante. C’est quelque chose de réel.

 

Références :

https://beneficialenvironments.co.uk/category/emf/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8915543

http://www.who.int/chp/chronic_disease_report/media/Factsheet1.pdf

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19775363

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26073527

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5102277/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1095613

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26525021

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2065971/

http://www.powerwatch.org.uk/science/studies.asp

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4516580/

http://scientists4wiredtech.com/2017/03/rfr-hazards/

Leave a reply